LE Mali

Un peuple, Un but, Une fois

Le Gouvernement

Selon l’article 53 de la Constitution, il détermine et conduit la politique de la nation et dispose de l’administration et de la force armée. Il est responsable devant l’Assemblée Nationale.

Il est dirigé par un premier ministre, qui est le chef du gouvernement. C’est lui qui dirige et coordonne l’action gouvernementale. Il assure l’exécution des lois, exerce le pouvoir réglementaire. Le gouvernement est responsable de l’exécution de la politique de défense nationale. Le Premier ministre peut déléguer certains de ses pouvoirs aux ministres. Il supplée, le cas échéant, le président de la République.

L’Assemblée nationale

le parlement du mali comprend une chambre unique née nationale. ses membres portent le titre de députés. les membres portent le titre de député et sont élus pour 5 ans au suffrage universel direct. les députés sont élus au suffrage universel direct pour cinq ans. leur nombre est fixé par une loi organique. actuellement il est de 147 repartis entre les cercles du Mali et les communes du district de Bamako

La Cour Constitutionnelle:

La Cour constitutionnelle est le juge de la constitutionnalité des lois et elle garantit les droits fondamentaux de la personne humaine et des libertés publiques. Elle est l’organe régulateur du fonctionnement des institutions et de l’activité des pouvoirs publics. Elle statue obligatoirement sur la constitutionnalité des lois organiques et cela avant leur promulgation. En ce qui concerne les Règlements intérieurs de l’Assemblée nationale, du Conseil supérieur des Collectivités et du Conseil économique et social, la Cour constitutionnelle veille sur toutes ces décisions avant leur mise en application dans leur application à la Constitution. .Il faut aussi noter son rôle d’arbitre dans les conflits d’attribution entre les institutions de l’État, dans la régularité des élections présidentielles, et surtout les opérations de référendum dont elle proclame les résultats. Ainsi que Les engagements internationaux avant leur ratification.

La Cour Suprême

Elle est chargée d’appliquer les lois de la République et d’assurer le respect des droits et libertés du citoyen.

La Cour suprême et les autres cours et tribunaux exercent le pouvoir judiciaire qui se veut indépendant des pouvoirs exécutifs et législatifs. Cependant, la Cour Suprême a sa propre organisation interne

La Cour suprême comporte trois sections:

  • une section judiciaire;
  • une section administrative;
  • une section des comptes.

La Haute Cour de Justice:

La Haute Cour de justice est compétente pour juger le président de la République et les ministres mis en accusation devant l’Assemblée nationale pour la haute trahison ou à raison des faits qualifiés de crimes ou de délits commis dans l’exercice de leurs fonctions leurs complices en cas de complot contre la sûreté de l’Etat. Cette mise en accusation doit être votée par scrutin public à la majorité des trois tiers (2/3) des députés composant l’Assemblée nationale. Elle est liée par la définition des crimes et des délits et par la détermination des peines et des lois pénales à l’époque des faits compris dans la poursuite.

Le Haut Conseil des Collectivités Territoriales:

 Le Haut Conseil des Collectivités a une mission d’étude et de donner un avis motivé sur toute politique de développement local et régional. Il peut faire des propositions au gouvernement pour toute question concernant la protection de l’environnement et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens à l’intérieur des collectivités.

Le Conseil Economique Social et Culturel  :

Le Conseil économique, social et culturel a compétence sur toutes les questions économiques, sociales et culturelles. Il participe à une commission d’intérêt national à caractère économique, social et culturel. Le Conseil économique, social and cultural est obligatoirement consulté sur tout projet de loi de finances, tout projet de plan ou de programme économique, social et culturel ainsi que sur toutes les dispositions législatives à caractère fiscal, économique, social et culturel.

Les jours fériés au Mali:
25 décembre Noël
1er Janvier Nouvel an
20 Janvier  Fête de l’armée
26 Mars  Journée des Martyrs
1er Mai Fête de travail
25 Mai   Journée de l’Afrique
22 septembre  Fête de l’Indépendance
  Aïd El Fitr (Ramadan)
  Aid El Kébir (Tabaski)
  Lundi de Pâques

Liens utiles:

Ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale et de l’Intégration Africaine: www.diplomatie.gouv.ml
Primature: www.primature.gov.ml
Ministère de la Justice: www.justicemali.org
Ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales:  www.matcl.gov.ml
L’Agence pour la promotion des investissements au Mali: www.apimali.gov.ml
ERegulations MALI: mali.eregulations.org