Informations générales
Personnel diplomatique
Consulats honoraires
Relation Mali-Canada
Présence malienne
Charte du Kurukanfuga
 
Visa
Passeport
Carte Consulaire
Enregistrement de naissance
Authentification de documents
Procuration pour le mariage
Attestation sur l'honneur
Demande de célébration de mariage
 
Economie
Opportunités d' affaires
Achat et exportation d'or et de métaux précieux
 
Informations pour les touristes
Sites touristiques
Activités
Quelques Hôtels à Bamako
 
Bourse d'exemption
Etudier au Canada
 
 

Relations Mali-Canada

Remontant aux années 1970 où elle se limitait à un très petit nombre d'offres de bourses d'études (2 à 3 professeurs) et l'assistance de quelques coopérants à l'enseignement secondaire , la coopération entre le Canada et le Mali n'a cessé depuis lors de se développer avec notamment l'ouverture en 1974 d' un Bureau de l'Ambassade du Canada à Bamako et surtout la signature le 21 Juin 1984 du premier Accord Général de Coopération au Développement.

Le mécanisme de concertation de la coopération entre les deux pays s' effectue dans le cadre de consultations bilatérales périodiques (tous les 2 ou 3 ans). Et le Mali reste un des six pays africain de concentration de l'aide canadienne à travers surtout son programme bilatéral quinquenal qui prend en charge des problèmes précis comme l'environnement, le désenclavement , le développement économique , la lutte contre la pauvreté ,la bonne gouvernance etc .Par ailleurs, le canal des programmes spéciaux est très actif.

A cet égard , le Canada intervient aux niveaux du :


Prodej ( Programme Décennal de Développement de la Justice ):

Il compte entre autres objectifs le renforcement de l'encrage de l'Etat de droit, notamment le respect et la promotion des droits de la personne humaine par le pouvoir judiciaire. L'appui canadien vise à restaurer la confiance des citoyens à l'égard de leur système judiciaire et à lutter contre la criminalité et la corruption , condition nécessaire à la sécurisation des investissements privés.


Prodec ( Programme Décennal de Développement de l'Education ):

Il a la charge de la refondation du système éducatif au Mali.  Ce programme vise à atténuer le retard observé au niveau de l'éducation de base en se donnant comme objectif de faire passer le taux brut de scolarisation du premier cycle de l' école de 42% à 75% en 2007.


Prodess ( Programme Décennal de Développement Sanitaire et Social ):

Coordonnant l'ensemble des efforts nationaux, celui-ci vise à étendre la couverture sanitaire . Il devra en effet permettre à tout citoyen d'avoir accès à des services de santé de base dans un rayon de moins de 15 km de son lieu de résidence.

Comme on peut le constater , si la coopération gouvernementale est excellente entre les deux pays, il n' en reste pas moins vrai que la coopération entre privés canadiens et privés maliens demeure très timide , largement en dessous des potentialités qu' elle offre.  Le niveau des échanges commerciaux ne dépasse pas plus de 10 millions de dollars/ an.

Certes , quelques investisseurs canadiens (Ashton Mining/ Mink , Barrick Gold, CRC-Sogema, Iamgold, Nevsun) sont présents au Mali dans le secteur des mines où le pays est le 3ème producteur africain d'or avec 55 tonnes en 2007. Par ailleurs, le groupement franco-canadien Canac-Getma a été déclaré le 5 Mars 2003 adjucataire de la concession du chemin de fer Bamako-Dakar long de 1286 km pour un montant de 15 milliards FCFA

En dehors de ces deux grands secteurs , la coopération industrielle est presque inexistante alors que le Mali dispose

des atouts sérieux ;code d'investissement très incitatif , stabilité politique, faible coût de la main d' oeuvre, ressources agricoles très abondantes et variées.