Informations générales
Personnel diplomatique
Consulats honoraires
Relation Mali-Canada
Présence malienne
Charte du Kurukanfuga
 
Visa
Passeport
Carte Consulaire
Enregistrement de naissance
Authentification de documents
Procuration pour le mariage
Attestation sur l'honneur
Demande de célébration de mariage
 
Economie
Opportunités d' affaires
Achat et exportation d'or et de métaux précieux
 
Informations pour les touristes
Sites touristiques
Activités
Quelques Hôtels à Bamako
 
Bourse d'exemption
Etudier au Canada
 
 

Gao, classé patrimoine mondial

La capitale de l'empire Songhaï, avec le Tombeau des Askias.

Ancienne capitale de l'empire Songhaï dont l'apogée se situe au XVI siècle, Gao est un centre archéologique important avec notamment les célèbres tombeaux de ses souverains ainsi que ses nombreuses stèles funéraires de marbres remontant au XIIème siècle, les ruines du Palais de Kankou Moussa le souverain de l'Empire Mandingue.

Accessible par l’avion, la route et le bateau (à partir de Koulikoro).
La ville de Gao fut fondée entre 670 et 690.

Célèbre cité des Askias, ancienne capitale de l’empire Songhaï, Gao offre un majestueux paysage avec la traversée du fleuve entre les dunes. C’est la porte du désert.


Sites touristiques à visiter :

  • Tombeaux des Askia,
  • Site archéologique de Sanoye (6 km de la ville),
  • La dune rose de Koyma Hondo (lieu savrée),
  • Le musée du Sahel,
  • L’île Gouzoureye,
  • La réserve d’Ansogo

Decouverte archeologique a Gao:

La mosquee et le palais imperial de kankou moussa.

Des archéologues de diverses nationalités viennent de mettre à jour à Gao l'un des vestiges du temps de Kankou Moussa, l'empereur qui mena le Mali à son apogée de 1312 à 1337.

Il s'agit de la Mosquée et du Palais impérial de son Altesse.

Le site est situé dans la partie Nord de la ville juste sous le quartier Aldjanabandja ("Mare du Paradis" en Sonrhaï).Il s'agit d'une importante découverte pas seulement pour les touristes qui aidera à lever un pan de voile sur un passage de l'histoire de notre pays et confirme de ce fait le concept d'Etat-Nation du Mali.

L'on ne connaît pour l'instant la superficie exacte du site (les travaux sont toujours en cours), mais il s'agit d'un important complexe bâti avec des briques cuites.

Ledit complexe a été construit au coeur de l'ancienne ville de Gao et bien avant la Mosquée de Djingaréber à Tombouctou. Tout indique, selon les archéologues, que le complexe a été édifié par l'Empereur de retour de la Mecque. Les résultats des fouilles donneront certainement d'autres indications précieuses.

En attendant, rappelons que Kankou Moussa a effectué son pèlerinage à la Mecque au cours duquel il distribua tant d'or sur son passage que le cours du métal jaune chuta dans une bonne partie du Maghreb et même de l'Europe (Espagne, Portugal...)


Kidal

A la lisière du Sahara algérien, à environ 400 km au Nord Est de Gao, par la piste de Bourem, ou par celle de Tabangor, Kidal se cadre derrière ses énormes roches noires. La région des hommes bleus, ou des Kel Tamasheq, la région de Kidal surprend le visiteur par la succession des écosystèmes.

Ca et là alternent des paysages tantôt totalement pierreux où il faut fouiller des yeux parmi les roches noires pour apercevoir une vie végétale ; tantôt le long d'un oued, s'étire une forêt d'épineux, tantôt une dune de sable. C'est aux abords de ces petites forêts que vous surprendrez un campement avec des tentes faites en peaux sous lesquelles coulent à flot le lait de chèvre, de chamelle et de vache. Naturellement le thé vert est le compagnon presque quotidien de ce peuple.